Voyez à quoi pourrait ressembler le bébé de Kate et William

Sexe, prénom, chevelure, et même photo. Le futur bébé de Kate et Willliam n’est même pas encore né que déjà son avenir semble tout tracé.

Maintenant que la future parenté de la duchesse Kate et du prince William a été officialisée par Buckingham Palace, le travail des tabloïds peut réellement commencer. Spéculations, rumeurs, pronostics, les prochains mois de la presse à sensation s'annoncent plutôt chargés. Ce laborieux travail de recherche a déjà commencé avec les premiers sondages sur le prénom du futur héritier du trône d'Angleterre.

À LIRE | Quel prénom pour l'enfant de Kate et William?

Si le sexe du bébé n'a pas encore été précisé, plusieurs sondages ont déjà été lancés pour permettre à l'opinion publique de choisir le prénom du futur bébé royal. Diana, John, Frances et James sont pour l’instant les prénoms en vogue.

Le visage du bébé déjà imaginé
(Joe Mullins)

Choisir un prénom, c’est bien, mais imaginer la bouille du futur bambin c’est mieux. Les photos ci-haut ont été réalisées par Joe Mullins, un portraitiste judiciaire de Washington, qui s’est servi de clichés récents du couple qu’il a combinés à l’aide d’un logiciel de « morphing ». Cette technologie est déjà utilisée par les services judiciaires pour les cas d’enfants disparus depuis plusieurs années.

(MorphThing.com)
Pour leur part, les photos ci-haut proviennent du site MorphThing, qui propose aux internautes d’imaginer la tête de leur descendance en mixant le visage des conjoints. Le résultat est plutôt satisfaisant puisque les bambins imaginés sont plutôt réussis. Mais bon, il ne s’agit là que de supputations qui font déjà réagir les internautes.

«S’il vous plait, ne commencez pas déjà avec ce genre d’informations», écrit l’un. «Tant que le bébé est en bonne santé, le reste n’a pas d’importance», s’exprime un autre. «Normalement il ne sera pas roux», plaisante un autre. «Oh mon Dieu laissez au moins cette pauvre femme vivre son premier trimestre tranquillement avant qu’on ne commence à parler du bébé», conclut une dernière. Pas sûr qu’au pays de la culture tabloïds les prochains mois soient de tout repos pour le couple le plus prisé d’Angleterre.

On se souvient encore de l’engouement populaire qu’avait suscité l’union des deux tourtereaux, le 29 avril 2011, au pays des Anglais, alors on se doute bien que l’annonce de cette maternité réjouit au plus haut les Britanniques.

Les plus populaires

VOS AMIS EN PARLENT