Suicidaire, elle est sauvée par des fans de One Direction

Taylor Salvatore, fan du groupe One Direction, a annoncé sa tentative de suicide sur twitter mais grâce à la réaction rapide et efficace des autres fans du groupe, l'adolescente a pu être sauvée.

(Twitter.com)«Personne ne me retweet et cela me rend triste», écrivait l’adolescente Taylor Salvatore le 8 novembre dernier, sur le site de microblogue. Quelques jours plus tard, l'admiratrice du boys band One Direction écrit qu’elle a fait une tentative de suicide par surdose. En voyant ces tweets suicidaires, ses ami(e)s aussi fans de One Direction ont immédiatement réagi et le hashtag #prayforTaylor (priez pour Taylor) a rapidement atteint le haut du classement des tendances mondiales. Les fans ont également pris soin de prévenir la famille de Taylor qui l’ont emmenée à l’hôpital.

À LIRE | Un plagiat pour One Direction?


Comme l'explique le Daily Dot, la jeune Taylor Salvatore est atteinte d’une rare maladie appelée misophonie (haine des sons), une maladie neurologique qui fait que des sons du quotidien se transforment en cauchemar provoquant des réactions extrêmes pouvant aller jusqu'au suicide.

Taylor parvient à trouver un refuge dans la musique, et plus particulièrement celle de son groupe préféré, One Direction.

Sauvée grâce à la solidarité des Directioners

Lorsqu’elle a appris qu’elle ne pourrait pas se rendre au concert du groupe au Madison Square Garden de New York, elle a tweeté qu’elle était finie. Pourtant, plus tard cette journée elle semblait avoir digéré la nouvelle en envisageant d’autres concerts et en encourageant ses amis à ne pas s’auto-mutiler. C’est peu avant minuit qu’elle a envoyé une série de tweets. «J’ai finalement trouvé une boîte pleine de pilules. Je les ai déjà ingurgitées et j’ai le ventre vide donc ça devrait me tuer».

Ses amis ont alors immédiatement réagi en la suppliant d’appeler le 911. Comme elle ne leur a pas répondu, ils se sont alors lancés dans un sauvetage 2.0. A coups de retweet et de hashtag, ils sont parvenus à susciter l’attention de personnes qui la connaissaient. Les informations sur son vrai nom, son adresse et même son numéro de téléphone ont été révélés afin que la police puisse intervenir.

Taylor Salvatore s’en est finalement bien sortie, ses parents ayant été prévenus grâce à cette chaîne de solidarité. Quelques heures après les événements, elle a même twitté une photo d’elle dans son lit d’hôpital pour faire taire les rumeurs qui sous-entendaient que la jeune fille avait simulé sa tentative de suicide.