Saint-Valentin : ils s'aiment souvent, mais juste au cinéma

L’amour au cinéma est composé uniquement de chimie, cet élément mystérieux qui fait d’acteurs et d’actrices des couples crédibles et attrayants. Certains de ces duos sont à ce point aimés du public que les studios n’hésitent pas à les faire rempiler.

Voici donc ces couples qui font régulièrement chavirer les cœurs, mais qui ne sont pas ensemble dans la vie...

Les inoubliables : Julia Roberts et Richard Gere
Julia Roberts et Richard Gere dans «Runaway Bride» et «Pretty Woman».(IMDb.com)

À sa sortie, en 1990, «Pretty Woman» explose tous les records au box-office en engrangeant 463,4 millions $ à travers le monde, devenant du même coup la comédie romantique la plus lucrative du cinéma. Dans la foulée, cette histoire de Cendrillon moderne, prostituée ramassée sur une rue de Los Angeles par un milliardaire désœuvré qui tombe amoureux de la belle, devient un film culte, trônant en belle place des «tops» consacrés à l’amour. Neuf ans plus tard, les cinéphiles ont droit à «Runaway Bride», qui rassemble de nouveau le couple iconique. Cette fois-ci, Julia Roberts devient une jeune femme avec la curieuse propension à abandonner son amoureux au pied de l’autel. Mais le bien beau Richard Gere la guérit de ses angoisses!

Comme vous et moi : Meg Ryan et Tom Hanks«Joe vs the Volcano», «You've Got Mail» et «Sleepless in Seattle». (IMDb.com)

Rarement un couple aura été la vedette d’autant de films, car Meg Ryan et Tom Hanks se sont donné la réplique pas moins de trois fois. En 1989, les cinéphiles découvrent les deux acteurs dans «Joe vs the Volcano». Ils forment un beau couple, mais il faudra attendre «Sleepless in Seattle» en 1993 pour que le duo devienne synonyme d’amoureux destinés l’un à l’autre. La comédie romantique est un succès avec 227,79 millions $ de revenus — et tout le monde est ravi de les voir se retrouver avec autant de passion contrariée et de rires dans «You've Got Mail» en 1998.

Les deux font la paire : Drew Barrymore et Adam Sandler

Drew Barrymore et Adam Sandler dans «50 First Dates» et «The Wedding Singer». (IMDb.com)

Avec ces deux boute-en-train, il s’agit moins de romance que de rires. On les découvre pour la première fois dans «Le chanteur de noces» (1998). Leur amour hésitant, mais mignon finit par triompher des obstacles, en l’occurrence leurs conjoints respectifs. C’est en 2004, avec «Les 50 premiers rendez-vous» que leur relation se développe, toujours de manière comique, le personnage de Drew Barrymore étant atteint d’amnésie, lui faisant ainsi oublier chaque nuit ce qui s’est produit la veille. Adorable et bourré de bons sentiments, le film fait d’ailleurs un carton au box-office et récolte 196,4 millions $.

Les sérieux : Anne Hathaway et Jake Gyllenhaal

Anne Hathaway et Jake Gyllenhaal dans «Brobeback Mountain» et Love & Other Drugs. (IMDb.com)
Ces deux jeunes acteurs prometteurs préfèrent les romances dramatiques. Dans «Brokeback Mountain» (en 2005), ils incarnent un couple déchiré par le mensonge. Mais leur chimie perce à ce point l’écran et émeut tellement le public que le réalisateur Edward Zwick les choisit pour son «Love & Other Drugs», sorti en 2010. Là non plus, pas question de comédie puisqu’Anne Hathaway incarne une jeune femme atteinte de la maladie de Parkinson et pour qui Jake Gyllenhaal quittera tout.

Les aventuriers : Keira Knightley et Orlando BloomOrlando Bloom et Keira Knightley dans «Pirates of the Caribbean 3». (Everett Collection)

Quand une Britannique de bonne famille et un forgeron sans fortune tombent nez à nez, c’est le coup de foudre. Et quand Jack Sparrow, le plus célèbre des pirates imaginaires s’en mêle, on a droit à des aventures dignes de, non pas un, mais trois volets de la franchise «Pirates of the Caribbean». Entre des combats et des recherches de trésors, ils trouvent le temps de s’aimer et même de se marier!

À 100 à l’heure : Sandra Bullock et Keanu Reeves

Sandra Bullock et Keanu Reeves dans «Speed» et «The Lake House». (IMDb.com)

Sandra Bullock et Reanu Reeves font connaissance dans «Speed», film d’action de 1994 qui rapporte pas moins de 350 millions $ à travers le monde. Évidemment, quand on tombe amoureux dans un bus qui doit exploser s’il dépasse les 80 km/h, pas question, ensuite, de petits soupers tranquilles à la chandelle. Quand les deux acteurs — qui sont restés amis — sont réunis, c’est pour «The Lake House», en 2006, un drame romantique qui se déroule dans deux époques différentes. Et là encore, l’amour triomphe!

Les torturés : Richard Gere et Diane Lane

Richard Gere et Diane Lane dans «The Cotton Club», «Unfaithful» et «Nights in Rodanthe». (IMDb.com)
La première aventure amoureuse — au cinéma, bien sûr — de Richard Gere et Diane Lane remonte à 1984 dans «The Cotton Club», long métrage se déroulant dans le Harlem des années 1930. Leur entente est évidente et... 18 ans plus tard, on les retrouve en mari et femme que rien ne peut séparer, pas même le crime dans «Unfaithful». Et c’est dans «Nights in Rodanthe» (2008), adaptation d’un roman de Nicholas Sparks, que leurs amours tragiques font enfin pleurer!

Un peu sado-maso: Kate Hudson et Matthew McConaugheyKate Hudson et Matthew McConaughey. (IMDb.com)

Ils se plaisent au premier coup d’œil, mais font tout ce qu’il est possible d’imaginer pour ne pas se déclarer leur flamme. Le moins qu’on puisse dire c’est que Kate Hudson et Matthew McConaughey compliquent singulièrement les choses dans «How to Lose a Guy in 10 days», sorti en 2003. Ils réitèrent cinq ans plus tard dans «Fools Gold» puisqu’ils incarnent un couple divorcé... qui finira, au terme d’aventures rocambolesques, à se rabibocher. Oui, avec eux, l’amour est arrangé avec le gars des vues.

Les plus populaires

VOS AMIS EN PARLENT