«Opération avant l’aube» : la torture obligée?

L’acteur australien Jason Clarke est, pour l’heure, connu dans son rôle de Dan, un bourreau de la CIA dans le dernier film de Kathryn Bigelow «Opération avant l’aube» (v.f. de «Zero Dark Thirty»).

Le film, qui porte sur la chasse à Oussama Ben Laden, a été boudé récemment au Golden Globes, sûrement en raison du portrait sombre qu’il dépeint des méthodes utilisées par les services secrets pour attraper les responsables des attentats du 11 septembre 2001.

«J’ai suivi les événements (et les tortures perpétrées) depuis “Ground Zero”», a dit Clarke, qui visitait le Pakistan avec un sac à dos lorsque les tours jumelles du World Trade Center ont été frappées. Il se souvient avoir dû se rendre rapidement en Chine pour être à l’abri. «Le film critique les 10 ans de chasse à l’homme», a dit Clarke qu’on voit au début du film en pleine séance de tortures, perpétrées sous les yeux de Maya (Jessica Chastain), une jeune agente déterminée à attraper les coupables.

Le personnage joué par Clarke est bien réel. «Le gars que je joue et un vrai gars, a dit l’acteur. C’est lui qui a capturé KMS (Khalid Sheikh Mohammed, l’un des architectes du 11 septembre 2001). Il a commencé sur le terrain à traquer les terroristes. Puis, il a été muté aux interrogatoires et, de fil en aiguille, en est devenu la tête dirigeante.»

Et la torture était monnaie courante; elle faisait partie du boulot. «Les scènes de violence font partie du scénario, vous les lisez et devez les jouer. Vous devez rendre justice à l’histoire et aux personnes qui en ont été témoins», a dit Clarke.

«Reda Kateb, qui tient Ammar, un suspect interrogé, est un acteur fantastique. Les acteurs choisis par Kathryn sont tous très engagés», a-t-il ajouté.

Clarke a beaucoup voyagé et son oreille est sensible aux accents. «Je collectionne les accents. Je n’hésite jamais à arrêter sur la rue quelqu’un dont l’accent ne m’est pas familier. Je lui demande alors si je peux prendre 10 minutes de son temps», a-t-il raconté.

Pour jouer le personnage de Dan, Clarke a tablé sur l’accent du New Jersey. «L’accent du New Jersey est le plus adapté pour jouer les mâles virils, et c’est ce que je suis dans le film», a-t-il dit.

Clarke tiendra prochainement le rôle de Wilson, l’époux de la maîtresse de Gatsby, dans la nouvelle version de «Gatsby le magnifique» («The Great Gatsby 3D»), réalisée par Baz Luhrmann. «Wilson est le col bleu typique, j’ai donc choisi l’accent de Queen’s.»

Les plus populaires

VOS AMIS EN PARLENT