Musique - Beyoncé et Destiny's Child en mettent plein la vue à la mi-temps du Super Bowl

Beyoncé a chanté comme si elle avait quelque chose à prouver dimanche soir, au Super Bowl, offrant une performance électrisante sur la scène du Superdome de La Nouvelle-Orléans.

Elle est apparue sur scène en interprétant avec force un extrait de la pièce Love on top avant d'entonner sa chanson à succès Crazy in love. La chanteuse s'est ensuite délestée d'une partie de l'ensemble noir qu'elle portait en se déhanchant vigoureusement.

Beyoncé a chanté en direct et sa performance a été triomphale. Quelques jours après avoir reconnu qu'elle avait eu recours à une bande préenregistrée lors de la cérémonie d'assermentation de Barack Obama, l'artiste a prouvé à ses détracteurs de quel bois elle se chauffait. Elle y est allée de quelques remarques spontanées, comme si elle tentait de montrer que son micro était bel et bien ouvert.

L'épouse de Jay-Z s'est trémoussée durant les 13 minutes du spectacle, tout particulièrement pendant les morceaux End of time et Baby boy.

Elle était entourée d'un groupe de danseurs, pendant que des images vidéo sur lesquelles on la voyait danser étaient projetées simultanément. Et la scène est devenue encore plus bondée lorsque ses camarades du groupe Destiny's Child ont fait leur apparition.

Kelly Rowland et Michelle Williams, aussi vêtues de noir, ont surgi du dessous de la scène pour accompagner Beyoncé, avec qui elles ont chanté Bootylicious. On avait toutefois peine à percevoir leurs voix pendant les chansons Independent woman et Single ladies (Put a ring on it), celle de leur illustre collègue les ayant supplantées.

C'est à genoux, sur la chanson Halo, que Beyoncé a terminé sa prestation. Elle a été chaudement applaudie par la foule.

Avant le premier botté du Super Bowl, Alicia Keys a proposé une version tout en douceur de l'hymne national américain.

La chanteuse a interprété le Star spangled banner les yeux clos, installée derrière son piano. Son relationniste a assuré qu'elle avait vraiment chanté en direct.

L'interprète de Girl of fire a été précédée par Jennifer Hudson, qui a chanté America the beautiful en compagnie d'un choeur de 26 enfants de l'École primaire Sandy Hook.

Les petits chanteurs et Mme Hudson arboraient un ruban vert pour rendre hommage aux 20 élèves et aux 6 adultes qui ont perdu la vie dans la fusillade survenue le 14 décembre à Newtown, au Connecticut.

Associated Press

Les plus populaires

VOS AMIS EN PARLENT