Matricule 728: Des «os*** de gratteux de guitare» réagissent


«Constable 728», par l'artiste Mathieu St-Onge. (Facebook.com)
Les propos orduriers de matricule 728, captés lors des manifestations étudiantes et de l’intervention musclée du 2 octobre, se retrouvent dans des créations musicales originales.

Plus d’une quinzaine d’artistes, dont Yannick Duguay alias Le Husky, ont répondu à l’appel du journal VOIR et de son concours intitulé Le Projet Matricule 728 Remix!, qui consiste à créer une pièce à partir des paroles grossières de la policière. 

728 en enfer

En juin 2012, Le Husky diffusait gratuitement une pièce, Voir rouge, en appui au mouvement étudiant. Il récidive cette fois avec 728 en enfer, un remix créé à partir des propos grossiers de Stéfanie Trudeau, aujourd’hui la honte du SPVM. Sur le bandcamp du Husky, on peut lire que la pièce est «un anti-hommage à un des pires policiers à avoir travaillé pour le SVPM».

Parmi les titres soumis au concours, on retrouve Si tu veux sauter sur moé par MBCB, Ba-la-tu-bois-une-biere par DJMR, Allo dégage par Jean-Jacques Bourdage, et 728 death metal remix par Mathieu Saint-Onge, qui a également peint l'oeuvre ci-dessus.

Pour la liste complète des pièces, c’est par ici.