La fin pour «Adam et Ève»

Pierre-François Legendre et Sophie Cadieux dans «Adam et Ève». (Radio-Canada)
Vingt-quatre heures après avoir confirmé qu’il n’y aura pas de deuxième saison à la série «Tu m’aimes-tu?», Radio-Canada a annoncé jeudi qu’«Adam et Ève» subira le même sort.

À LIRE | La fin pour Tu m'aimes-tu?

L’épisode de mercredi soir, regardé par seulement 374 000 téléspectateurs à heure de grande écoute, aura été le dernier, mais Radio-Canada avait indiqué pas plus tard que mercredi, par l’entremise de son porte-parole Marc Pichette, que les discussions quant à l’avenir d’«“Adam et Ève” n’étaient pas terminées».

À LIRE | Virginie Coossa et Claude Meunier en amour

La série avait été égratignée par la critique lors de son lancement en septembre.

Il s’agit d’une deuxième tuile pour Claude Meunier, dont la série «Détect inc.» n’avait pas fait long feu au début de 2005 à la même antenne. Tout un contraste avec son succès «La petite vie», qui détient encore le record des cotes d’écoute pour un épisode, qui avait été regardé par plus de 4 millions de téléspectateurs.

«Après une longue réflexion de 8 minutes (…et quelques semaines), j'ai pris la décision de ne plus poursuivre l'aventure télévisuelle d'“Adam et Ève”, a dit Claude Meunier dans un communiqué. Des raisons personnelles et professionnelles m'ont amené à prendre cette décision. Je tiens à remercier toute l'équipe de comédiens, particulièrement Sophie Cadieux et Pierre-François Legendre, qui ont été remarquables de talent et de générosité. Merci aussi à toute l'équipe de production, à Marie-Claude Goodwin, à Radio-Canada, à Avanti Ciné Vidéo et… à tous les autres qui méritent d'être nommés. Un gros merci également aux 600 000 téléspectateurs qui ont suivi la série… À très bientôt!»

Mais la série pourrait vivre à l’étranger. «Radio-Canada nous a permis de mettre à l’écran un concept différent et audacieux, a dit pour sa part Luc Wiseman, président d’Avanti Ciné Vidéo. Même si c’est la fin de l’aventure d’“Adam et Ève” au Québec, l’intérêt des producteurs étrangers nous permet de croire que le format aura une deuxième vie sur la scène internationale.»

«Nous sommes fiers d’“Adam et Ève”, une comédie inventive portée par une équipe allumée, a indiqué Louise Lantagne, directrice générale de la Télévision de Radio-Canada. Nous remercions Claude Meunier d’avoir prêté son talent au diffuseur public et nous accueillerons ses prochains projets avec beaucoup d’intérêt.»

Les plus populaires

VOS AMIS EN PARLENT