10 incohérences grossières dans des films hollywoodiens

Quand on regarde de plus près, il y a parfois de grosses erreurs dans les films qu'on n'a pourtant jamais remarquées. Et elles sont énormes.

Le montage d'un film, ce sont des heures et des heures passées devant un écran à faire coïncider des plans souvent tournés à des moments différents. Alors forcément, au bout de 38h non stop de travail, on finit par faire des erreurs. Qui sont systématiquement débusquées par des spectateurs maniaques, prêts à s'avaler chaque minute du film une bonne quinzaine de fois pour trouver le Graal. Quelques exemples d'incohérences hollywoodiennes...

1. The Usual Suspects

D'habitude, quand un avion perd deux réacteurs au décollage, la panique a tendance à gagner l'équipage. Mais pas dans The Usual Suspects, où ce léger détail passe totalement inaperçu...
                                                                                                                                                       
2. Titanic

Titanic - la conversion en 3DFeaturette sur Titanic 3D

Rose est au bout du rouleau: c'est décidé, elle veut en finir avec la vie et se prépare à faire le grand saut dans l'Atlantique Nord. En bon samaritain (ou en bon dragueur, tout dépend du point de vue), Jack la baratine, lui contant ses exploits virils afin de lui redonner goût à la vie (et accessoirement de lui en mettre plein la vue). C'est ainsi qu'il lui relate ses épiques parties de pêche sur le Lac Wissota. Le résultat est au rendez-vous : Rose, sous le charme, reprend goût à la vie et oublie ses envies suicidaires. Heureusement que Jack est un bon menteur : le lac Wissota est le résultat de la construction d'un barrage hydroélectrique et ne sortit de terre qu'en 1915, soit trois ans après le naufrage. Un visionnaire, ce Jack.

3. Forrest Gump

Légèrement obsédé par les détails, Forrest se souvient parfaitement du jour de la mort de Jenny, son amour de toujours. «C'était un samedi matin», dit-il alors qu'il se recueille devant sa tombe. Malheureusement, soit Forrest se trompe, soit l'officier des pompes funèbres en charge de la gravure de la pierre tombale a commis une regrettable erreur: le 22 mars 1982, qui semble dans cette scène être la date du décès de Jenny, était un lundi.

4. 1492

Au début du film, on voit le jeune Christophe Colomb à bord d'une calèche le menant dans un monastère. Mais à l'approche du couvent, panique : une horde de gallinacés obstrue l'accès à l'entrée principale. Rien de scandaleux jusqu'ici, sauf quand on se penche sur le type d'oiseaux responsable de cet embouteillage : un paquet de poules et... une dinde ! Que l'Europe ne découvrit qu'après avoir posé le pied en Amérique. Grâce à un certain Christophe Colomb. Bref, vous avez compris...

5. Pulp Fiction
Jules Winnfield et Vincent Vega rendent visite à deux petites frappes qui ont cru pouvoir la faire à l'envers au tout-puissant Marsellus Wallace. A leur arrivée dans l'appartement de leurs cibles, et pour donner un peu de grandeur à leur fin, Winnfield prend son temps et déclame son traditionnel verset biblique introduisant chacune des exécutions qu'il se voit confiées. Puis viennent les coups de feu, dont ceux qui épargnent miraculeusement Winnfield. Mais si l'on observe bien le mur de l'appartement derrière Samuel L. Jackson, il est déjà criblé de balles pendant son petit monologue. Les truands auraient-ils déjà échangé quelques tirs avant l'arrivée des nettoyeurs ? Plus vraisemblablement, la prod a dû vouloir gagner du temps et du budget sur les décors...
                                                                                                                                                       
6. Red Dragon
Le prequel du Silence des Agneaux nous raconte l'arrestation d'Hannibal Lecter et sa première collaboration avec le FBI en qualité de spécialiste de la psychologie meurtrière. En toute logique, l'action est donc antérieure à celle du Silence des Agneaux, sorti en 1991. Comment se fait-il alors qu'Edward Norton, en ouvrant un tiroir rempli de VHS, y découvre une copie de Mrs Doubtfire, un film sorti en 1993 ?
                                                                                                                                                           
7. Ocean's Eleven
Brad Pitt a la classe, il est habitué aux réunions mondaines où se mêlent élégance, distinction et discussions secrètes sur des attaques de casino. Il n'est donc absolument pas encombré par les différents objets qui circulent nécessairement entre les mains des convives de ce type de soirée : verres, serviettes, assiettes remplies de petits fours, etc... Tellement pas encombré qu'il parvient même à changer son verre en assiette puis le rechanger en verre sans que l'oeil humain ne parvienne à comprendre le truc. C'est ça, la classe.
                                                                                                                                                          
8. Pirate des Caraïbes
Les détracteurs d'Orlando Bloom lui reprochent son allure féminine et maniérée. Les images ci-dessous leur feront ravaler leurs mots : en à peine quelques minutes de balade digestive, sa moustache a pris une épaisseur que ne renierait aucun mâle qui se respecte.
                                                                                                                                                       
9. Traffic
La langue anglaise n'utilise pas les accents. Du coup, l'anglophone moyen se demande bien ce que tous ces barbares de francophones, hispanophones et autres ont avec ces petits bâtons inutiles qu'ils s'amusent à rajouter sur les lettres. Alors quand l'équipe du film Traffic doit recréer une Une de journal en espagnol, allez leur expliquer que sans les accents, leur crédibilité en prend un coup... «Mais non, c'est bon, oublier un accent c'est pas une faute d'orthographe!» Eh bien oui, ça coûtait même un point en moins en dictée...
                                                                                                                                                      
10. Star Wars
Par où commencer ? Le film est truffé de petites imperfections qui font une grande partie de son charme. Parmi elles, la célèbre scène de combat où deux stormtroopers essuient des feux nourris. Soudain, jackpot : un rebelle parvient à toucher l'un des deux. Mais surprise, c'est l'autre qui s'effondre. Sans doute une histoire de gémellité un peu trop poussée...
                                                                                                                                                       
D'autres exemples ?

Source : MovieMistakes.com

Les plus populaires

VOS AMIS EN PARLENT