Le blogue Cinéma de Yahoo Québec
  • Après le parc d’attractions consacré à Harry Potter et les studios à Londres, voici maintenant l’occasion rêvée pour les fans de la franchise de suivre les traces de leur sorcier préféré.

    Dorénavant, vous pouvez suivre une formation à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie. Le cours de neuf semaines s’adresse à tous les sorciers et tous sorcières en herbe qui ont envie de prolonger l’expérience magique des livres de J. K. Rowling.

    C’est gratuit, vous vous inscrivez et après avoir reçu votre lettre d’acceptation vous commencez à travailler en ligne sur le programme avec des professeurs.

    Vous pouvez rejoindre l’une des quatre maisons (Gryffondor, Serpentard, Serdaigle et Poufsouffle). Vous pouvez discuter dans les chambres communes, parcourir la bibliothèque, mais surtout faire gagner des points à votre maison.

    Le site est entièrement géré par des bénévoles. Le but étant de faire vivre une expérience magique aux fans.

    Voilà une petite idée qui a gagné de nombreux adeptes.

    Vidéo:

    Lire davantage »de Étudier à Poudlard: c’est maintenant possible
  • (photo: JF Lemire)Dans la catégorie «mon premier roman», difficile de faire mieux que Sophie Bienvenu, l’auteure de Et au pire, on se mariera, paru aux Éditions de La Mèche en 2011. Le livre fut encensé par la critique (ici, ici, ici), par les lecteurs, et par Pierre Foglia qui y consacra quelques phrases en fin de chronique.

    C’est maintenant au cinéma d’y prêter attention. Le futur film, qui en est à l’étape du financement, sera réalisé par nulle autre que Léa Pool (Emporte-moi, Le Papillon bleu, Maman est chez le coiffeur). Difficile de faire mieux, qu’on disait!

    Le récit
    Avant de rencontrer Baz, Aïcha était tout le temps enragée. Elle traînait son enfance brisée en essayant d’éviter sa mère, les vieux puants et les seringues usées du parc. Maintenant qu’elle est amoureuse, elle voit les balançoires dans les parcs de Centre-Sud. Voilà pourquoi, pour Baz, Aïcha ferait tout, même le pire. Tout, c’est ce qu’elle doit raconter à cette femme qui la regarde comme une page de faits divers. Mais suivre le

    Lire davantage »de Et au pire, on se mariera… au cinéma!
  • .
    Il n’y a pas que la popularité de ses films qui a rendu Steven Spielberg immensément riche. Il y a aussi son acuité financière et son flair pour le succès potentiel d’une œuvre – même celle d’un autre réalisateur que lui.

    Prenez cette anecdote fascinante devenue légende, et racontée dans les pages de la revue Business Insider.

    Nous sommes en 1976. Un George Lucas rongé par l’insécurité face à son nouveau projet de film, encore intitulé à l’époque The Star Wars, qu’il croit à la dérive et voué à un échec, décide de prendre une pause de la production pour visiter le plateau de tournage de son grand ami Steven Spielberg.

    Celui-ci, fort de l’immense succès de son opus précédent Jaws, s’affaire à réaliser son propre film de science-fiction, Close Encounters of the Third Kind, qui doit sortir à peu près en même temps que Star Wars.

    Constatant l’immensité du plateau et du budget à la disposition de son copain, Lucas est plus convaincu que jamais que CE3K sera, de loin, un plus grand succès au

    Lire davantage »de « Star Wars : » une gageure lucrative pour… Spielberg
  • Le vieux cliché voulant que la réalité rattrape parfois la fiction vient de nous en servir un autre exemple pour le moins déconcertant.

    On apprenait en effet hier qu’une boîte de production australienne a décidé de mettre sur la glace un projet de film qui en était à l’étape de la préproduction, compte tenu de son sujet qui semblait tout droit sorti des pages d’une triste actualité.

    L’histoire du film, intitulé Deep Water ? Un vol à destination de Beijing en partance de l’Australie s’écrase, intact, dans l’Océan Indien, et les survivants constatent avec effroi que leur avion se met lentement à couler dans une eau infestée de requins.

    Certes, ce n’est pas tout à fait le cauchemar qu’on vécu (comme on l’a enfin appris hier) les passagers du vol MH370 de la Malaysian Airlines. Toutefois, les similarités sont telles que la production a jugé avisé de reporter la réalisation de Deep Water aux calendes grecques, question de ne pas passer pour des gens qui exploitent une véritable tragédie à

    Lire davantage »de Vol MH370 : un film trop près de la réalité interrompu
  • Ceux parmi vous qui avez eu l’occasion de voir le film American Hustle, louangé par la critique mais reparti malgré tout bredouille lors de plus récente cérémonie des Oscars, se rappelleront sans doute cette scène assez singulière où le personnage de Rosalyn (interprété par Jennifer Lawrence) se déhanche au son d’une musique rock dans son salon – tout en faisant le ménage.

    Or, comme on a pu l’apprendre avec la récente sortie du film en DVD/Blu-ray, la scène en question était initialement plus longue, mais fut malheureusement coupée au montage.

    On a donc eu la générosité de nous faire découvrir et apprécier le bout de film jadis abandonné dans la salle de montage, en l’ajoutant à la série de bonus qui parsèment le DVD.

    On peut donc désormais admirer Jennifer Lawrence dans toute son inspiration et son talent pour l’improvisation, alors qu’elle mord dans la chanson Evil Ways du groupe Santana avec une rage à peine retenue (Rosalyn vient d’apprendre que son mari la trompait) – tout en se

    Lire davantage »de Jennifer Lawrence se défoule en dansant
  • Laurent Paquin qui animera les Jutra avec Pénélope McQuade a publié cette photo. «On approche du jour J. Le 23 mars, la soirée des Jutra, c’est bientôt.» (Crédit : Facebook)
    Serez-vous au rendez-vous dimanche soir lors de la diffusion de la cérémonie de remise des prix Jutra à Radio-Canada ?

    Si l’on se fie aux cotes d’écoute des années antérieures et au constat que la grande majorité des films québécois sortis en 2013 ont été boudés par le public, La voix n’a probablement pas à craindre une érosion massive de son auditoire…

    Tout de même, le gala pourrait nous réserver quelques belles surprises. L’animateur Laurent Paquin possède un grand talent pour dérider sans offusquer. C’est certes moins le cas avec sa partenaire Pénélope McQuade, même si celle-ci pourrait agréablement nous surprendre.

    Et puis il y a aussi ce joli clin d’œil à une erreur gênante dans le choix des candidats en lice, l’actrice Gabrielle Marion-Rivard ayant été invitée à présenter un prix (et à figurer dans un sketch) même si elle n’a obtenu aucune nomination pour sa performance dans Gabrielle.

    Toutefois, on connaît la propension pour les Jutra de lever le nez sur tout ce qui connaît un

    Lire davantage »de Gala des prix Jutra : nos prédictions
  • Ce qu’on peut en apprendre des choses lors de la tournée promotionnelle précédant la sortie d’un nouveau film.

    Prenez Kate Winslet, vedette du très attendu Divergent (Divergence en VF), qui prend l’affiche à compter de demain.

    De ce qu’on peut lire sur le site de la revue People, il semblerait que l’actrice de Titanic ait insisté, durant le tournage, pour réaliser le plus possible ses propres cascades –, et ce, même si elle était alors enceinte de son troisième enfant (celui qui allait éventuellement être affligé du nom de Bear Blaze).

    Lors d’une entrevue, le réalisateur du film, Neil Burger, a cependant tenu à préciser qu’il s’agissait surtout de scènes de combat entre Winslet et la vedette principale du film, Shailene Woodley, impliquant des chutes au sol (donc sur un matelas) – et Burger s’est finalement empressé de mettre un terme au tout en rappelant à Winslet les risques pour sa grossesse.

    Professionnalisme ou mauvais jugement ? Heureusement, Bear Blaze est arrivé en ce monde en

    Lire davantage »de Kate Winslet : même enceinte, elle réalisait ses propres cascades
  • Les studios Warner Brothers se retrouvent au cœur d’une controverse et font l’objet d’une pétition de plus en plus populaire aux États-Unis, dans la foulée de leur intention de transposer à nouveau à l’écran une version cinématographique du célèbre Peter Pan.

    Ce qui a soulevé l’ire d’une partie du public et mené à la mise en ligne (sur le site Care2) d’une pétition ayant déjà amassé plus de 4 000 signatures depuis hier seulement ? Le fait que l’un des rôles principaux, celui de la princesse amérindienne Tiger Lily, a en fait été confié à Rooney « Millenium » Mara, une actrice de race… blanche.

    Outrés, les instigateurs de la pétition sont d’avis qu’on envoie là un bien drôle de message au marché cible principal du film, soit les enfants. « Il est tout à fait inacceptable de leur dire que tous leurs modèles au cinéma doivent être de race blanche », peut-on lire sur le document.

    Un communiqué fut par la suite publié dans lequel la Warner semblait formuler des excuses plutôt faibles, mais les

    Lire davantage »de Warner Brothers et « Peter Pan » : une pétition qui fait du bruit
  • Sean Connery, 84 ans : Le premier et, de l’avis de plusieurs, meilleur James Bond. Aussi, le papa d’Indiana Jones.
    Petit sommaire du film The Rock, sorti en 1996 et réalisé par Michael Bay, pour ceux parmi vous qui ne l’auraient pas vu : un agent du FBI recrute un ancien détenu de la célèbre prison d’Alcatraz (abandonnée depuis), afin de l’aider à contrecarrer les plans d’une bande de malfrats qui utilisent l’ancien pénitencier comme base pour élaborer un complot mortel.

    Il s’adonne, voyez-vous, que l’ex-détenu en question, interprété par Sean Connery, connaît tellement bien les moindres racoins d’Alcatraz qu’il est le seul à être parvenu à s’en échapper.

    Or, tel que rapporté sur le site britannique Yahoo ! Movies, il se trouve que certains cinéphiles peut-être un peu trop zélés ont conclu que l’ex-détenu serait en fait… James Bond lui-même.

    Et de nombreux moments et répliques dans le scénario semblent leur donner raison. Non seulement l’acteur choisi a-t-il été l’une des plus célèbres incarnations de l’agent 007 au cinéma, mais le film dépeint son ex-détenu comme étant un homme au passé

    Lire davantage »de James Bond était-il dans « The Rock » ?
  • Décédée tragiquement des suites d’une violente pneumonie il y a quatre ans, à l’âge de 32 ans, l’actrice Brittany Murphy (Sin City, Girl, Interrupted) aura droit à une sorte d’hommage posthume.

    En effet, le dernier film de l’actrice, dont le tournage fut interrompu suite à son décès, a finalement été complété et sera présenté en salles à compter du 4 avril prochain. Pour le moment, il n’est question que d’une première en Oregon, mais on suppose que le film, intitulé Something Wicked, aura droit par la suite à une distribution plus étendue.

    Pris de court dans la foulée de la tragédie, les producteurs ont fini par trouver des façons de contourner l’absence de leur actrice principale pour livrer un produit qui, semble-t-il, tient malgré tout la route.

    Ces derniers ont affirmé que la qualité de la performance de Murphy était telle que le fait d’aller de l’avant plutôt que d’abandonner le projet serait une belle façon de souligner son talent pour une dernière fois.

    On se rappelle que

    Lire davantage »de Brittany Murphy : son dernier film… quatre ans après sa mort

Pagination

(146 Articles)